11/10/2011

Schéma de structure : bientôt finalisé !

 

Conseil Communal du 10 octobre 2011

 

 

Projet de Schéma de Structure Communal provisoire soumis au conseil communal en vue d’enquête publique

 

Mon intervention au Conseil Communal

Tout d’abord, le groupe PS tient à remercier d’une part, tous les membres de l’administration communale et qui ont collaboré, de près ou de loin, à l’élaboration de ce schéma de structure et, d’autre part, nous aimerions souligner le professionnalisme et le dynamisme de toute l’équipe du bureau d’études ICEDD que le conseil communal a, ici même, désigné comme auteur de projets en septembre 2008.

En tant que président de la commission communale de l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, je tiens en particulier à remercier les membres de cette commission pour leur assiduité. Nos nombreuses réunions ont souvent débordé hors de ce que l’on pourrait considérer comme une durée normale de réunion et il me semblait normal de leur adresser mes remerciement à cette occasion et de demander la compréhension de leur famille pour les avoir souvent retenus jusqu’à des heures indues.

En ce qui concerne le projet de SSC (schéma de structure communal), je pense qu’il était  important que ces tenants et aboutissants aient été reprécisés par le bureau d’études en préalable à cette séance du conseil. (Le cas échéant, voir ci-dessous en guise de rappel.)
L’implication de chacun a permis d’aboutir à la version qui vous est présentée ce soir. Elle est fruit d’une profonde analyse et d’échanges constructifs non seulement au sein de ma propre commission, mais aussi au sein de la CCATM (commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité où siègent des représentants de la population) et, bien entendu, au sein du collège communal. Chacun a, je pense, apporté sa pierre à la construction de l’édifice de manière à le rendre le plus fort et le plus beau possible. Mais la tâche n’est pas finie. Même si nous avons fait de notre mieux, la population de Silly sera largement consultée et nous espérons qu’elle participera à cette effort collectif pour que le Silly de 2025 soit aussi une commune tout aussi conviviale et agréable à vivre que celle que nous connaissons d’aujourd’hui.


Ce qu’il faut savoir d’un SSC

Un Schéma de structure ? C’est quoi ?

Le Schéma de Structure Communal (SSC) est avant tout un outil qui est défini dans le Code Wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Énergie et qui s’applique au territoire d’une commune. Pour gérer efficacement et durablement Silly, la majorité a besoin d’une vision globale du territoire communal. Une équipe pluridisciplinaire (architectes, urbanistes, géographes, démographes,…) a été chargée de la réalisation de ce schéma de structure afin d’avoir un aperçu le plus transversal possible de la situation.

Cette première phase de l’étude qui abordait la situation de Silly sous différents aspects (géographique, historique, réseaux de communication, juridique, environnemental, démographique…  s’est terminée en 2010 par deux séances d’informations à la population. Ces séances ne sont pas prévues par la réglementation, mais nous souhaitons un maximum de transparence et une participation active de la population pour ce qui sera leur commune dans 20 ans.

La deuxième phase de l’élaboration du schéma de structure est probablement la plus intéressante et la plus passionnante. À partir de la situation existante et de son expertise, le bureau d’études nous a soumis différentes options d’orientation d’aménagement du territoire.

Résumé des options

1. Habitat et patrimoine : conserver la vocation rurale de Silly

1.1. Affirmer le noyau de Silly comme polarité principale à l’échelle communale

1.2. Conforter les caractéristiques fonctionnelles et morphologiques des centres des villages de Silly, Hellebecq, Bassilly, Graty et Hoves

1.3. Préserver les caractéristiques urbanistiques et paysagères des villages de Gondregnies, Fouleng et Thoricourt

1.4. Conserver les qualités paysagères des franges villageoises

1.5. Gérer l’habitat le long des grands axes de communication

1.6 Permettre l’évolution des zones d’habitat d’opération groupée

1.7. Mettre en place des mesures de protection des biens patrimoniaux

2. Programmer les zones d’aménagement communal concerté : des logements accessibles à tous

2.1 Renouveler l’offre résidentielle

2.2 Programmer l’ouverture des réserves foncières dans le temps

3. Localisation des fonctions économiques : dynamiser et soutenir l’emploi local

3.1 Maintenir les activités artisanales et agricoles dans les villages

3.2 Aménager une zone d’activités économiques mixte à proximité de la gare

4. Réseaux écologiques et ressources naturelles

4.1 Limiter les problèmes dus aux inondations

4.2 Mise en place d’une politique préventive en matière d’infrastructures de transport d’énergie

4.3 Renforcer le maillage écologique

5. Conserver les caractéristiques rurales des paysages et des espaces agricoles

5.1 Conforter les activités agricoles et forestières

5.2 Préserver et localement recomposer les paysages pour renforcer le caractère rural des campagnes

6. Modes et réseaux de déplacements

6.1 Hiérarchiser le réseau viaire afin de renforcer la structure spatiale de l’entité

6.2 Mailler le territoire pour permettre les cheminements piétons et cyclistes

7. Participation au réseau Citta slow

7.1 Développer une politique environnementale et de bien-être

7.2 Promouvoir l’utilisation des technologies orientées dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’environnement et du tissu rural/urbain

7.3 Encourager la production et l’utilisation des produits alimentaires obtenus par des techniques naturelles

7.4 Sauvegarder les productions autochtones


 

Le SSC, et après ?

Que va-t-il se passer  après cette adoption provisoire ?
1° Lancement d’une enquête publique, avis du fonctionnaire délégué (30 jours)
2° Avis de la CWEDD (organe régional) et de la CCATM (organe locale) (45 jours)
3° Déclaration environnementale et adoption définitive par le conseil communal
4° Approbation par le Ministre en charge de l’AT (60 jours)

En parallèle, un système d’information géographique (SIG) est mis en place. Il serait ridicule et inefficace de perdre toutes les données récoltées au cours de la phase de diagnostic du SCC. C’est pourquoi j’ai proposé au Collège d’exploiter au maximum le travail effectué par le bureau d’études. Le programme informatique mis en œuvre permettra de bénéficier de manière optimale des cartes élaborées au cours des derniers mois tant au niveau du service de l’Urbanisme que du service des Travaux. Un prolongement du SSC sera le règlement communal d’urbanisme qui définira, zone par zone, les prescriptions urbanistiques à suivre pour avoir un développement harmonieux du bâti.

 

 

08:35 Écrit par Pascal dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |