11/10/2011

Schéma de structure : bientôt finalisé !

 

Conseil Communal du 10 octobre 2011

 

 

Projet de Schéma de Structure Communal provisoire soumis au conseil communal en vue d’enquête publique

 

Mon intervention au Conseil Communal

Tout d’abord, le groupe PS tient à remercier d’une part, tous les membres de l’administration communale et qui ont collaboré, de près ou de loin, à l’élaboration de ce schéma de structure et, d’autre part, nous aimerions souligner le professionnalisme et le dynamisme de toute l’équipe du bureau d’études ICEDD que le conseil communal a, ici même, désigné comme auteur de projets en septembre 2008.

En tant que président de la commission communale de l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, je tiens en particulier à remercier les membres de cette commission pour leur assiduité. Nos nombreuses réunions ont souvent débordé hors de ce que l’on pourrait considérer comme une durée normale de réunion et il me semblait normal de leur adresser mes remerciement à cette occasion et de demander la compréhension de leur famille pour les avoir souvent retenus jusqu’à des heures indues.

En ce qui concerne le projet de SSC (schéma de structure communal), je pense qu’il était  important que ces tenants et aboutissants aient été reprécisés par le bureau d’études en préalable à cette séance du conseil. (Le cas échéant, voir ci-dessous en guise de rappel.)
L’implication de chacun a permis d’aboutir à la version qui vous est présentée ce soir. Elle est fruit d’une profonde analyse et d’échanges constructifs non seulement au sein de ma propre commission, mais aussi au sein de la CCATM (commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité où siègent des représentants de la population) et, bien entendu, au sein du collège communal. Chacun a, je pense, apporté sa pierre à la construction de l’édifice de manière à le rendre le plus fort et le plus beau possible. Mais la tâche n’est pas finie. Même si nous avons fait de notre mieux, la population de Silly sera largement consultée et nous espérons qu’elle participera à cette effort collectif pour que le Silly de 2025 soit aussi une commune tout aussi conviviale et agréable à vivre que celle que nous connaissons d’aujourd’hui.


Ce qu’il faut savoir d’un SSC

Un Schéma de structure ? C’est quoi ?

Le Schéma de Structure Communal (SSC) est avant tout un outil qui est défini dans le Code Wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Énergie et qui s’applique au territoire d’une commune. Pour gérer efficacement et durablement Silly, la majorité a besoin d’une vision globale du territoire communal. Une équipe pluridisciplinaire (architectes, urbanistes, géographes, démographes,…) a été chargée de la réalisation de ce schéma de structure afin d’avoir un aperçu le plus transversal possible de la situation.

Cette première phase de l’étude qui abordait la situation de Silly sous différents aspects (géographique, historique, réseaux de communication, juridique, environnemental, démographique…  s’est terminée en 2010 par deux séances d’informations à la population. Ces séances ne sont pas prévues par la réglementation, mais nous souhaitons un maximum de transparence et une participation active de la population pour ce qui sera leur commune dans 20 ans.

La deuxième phase de l’élaboration du schéma de structure est probablement la plus intéressante et la plus passionnante. À partir de la situation existante et de son expertise, le bureau d’études nous a soumis différentes options d’orientation d’aménagement du territoire.

Résumé des options

1. Habitat et patrimoine : conserver la vocation rurale de Silly

1.1. Affirmer le noyau de Silly comme polarité principale à l’échelle communale

1.2. Conforter les caractéristiques fonctionnelles et morphologiques des centres des villages de Silly, Hellebecq, Bassilly, Graty et Hoves

1.3. Préserver les caractéristiques urbanistiques et paysagères des villages de Gondregnies, Fouleng et Thoricourt

1.4. Conserver les qualités paysagères des franges villageoises

1.5. Gérer l’habitat le long des grands axes de communication

1.6 Permettre l’évolution des zones d’habitat d’opération groupée

1.7. Mettre en place des mesures de protection des biens patrimoniaux

2. Programmer les zones d’aménagement communal concerté : des logements accessibles à tous

2.1 Renouveler l’offre résidentielle

2.2 Programmer l’ouverture des réserves foncières dans le temps

3. Localisation des fonctions économiques : dynamiser et soutenir l’emploi local

3.1 Maintenir les activités artisanales et agricoles dans les villages

3.2 Aménager une zone d’activités économiques mixte à proximité de la gare

4. Réseaux écologiques et ressources naturelles

4.1 Limiter les problèmes dus aux inondations

4.2 Mise en place d’une politique préventive en matière d’infrastructures de transport d’énergie

4.3 Renforcer le maillage écologique

5. Conserver les caractéristiques rurales des paysages et des espaces agricoles

5.1 Conforter les activités agricoles et forestières

5.2 Préserver et localement recomposer les paysages pour renforcer le caractère rural des campagnes

6. Modes et réseaux de déplacements

6.1 Hiérarchiser le réseau viaire afin de renforcer la structure spatiale de l’entité

6.2 Mailler le territoire pour permettre les cheminements piétons et cyclistes

7. Participation au réseau Citta slow

7.1 Développer une politique environnementale et de bien-être

7.2 Promouvoir l’utilisation des technologies orientées dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’environnement et du tissu rural/urbain

7.3 Encourager la production et l’utilisation des produits alimentaires obtenus par des techniques naturelles

7.4 Sauvegarder les productions autochtones


 

Le SSC, et après ?

Que va-t-il se passer  après cette adoption provisoire ?
1° Lancement d’une enquête publique, avis du fonctionnaire délégué (30 jours)
2° Avis de la CWEDD (organe régional) et de la CCATM (organe locale) (45 jours)
3° Déclaration environnementale et adoption définitive par le conseil communal
4° Approbation par le Ministre en charge de l’AT (60 jours)

En parallèle, un système d’information géographique (SIG) est mis en place. Il serait ridicule et inefficace de perdre toutes les données récoltées au cours de la phase de diagnostic du SCC. C’est pourquoi j’ai proposé au Collège d’exploiter au maximum le travail effectué par le bureau d’études. Le programme informatique mis en œuvre permettra de bénéficier de manière optimale des cartes élaborées au cours des derniers mois tant au niveau du service de l’Urbanisme que du service des Travaux. Un prolongement du SSC sera le règlement communal d’urbanisme qui définira, zone par zone, les prescriptions urbanistiques à suivre pour avoir un développement harmonieux du bâti.

 

 

08:35 Écrit par Pascal dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2010

Aménagement du territoire

Silly en 2025
Quel territoire ? Pour qui ? Dans quelles conditions ?
 
Mise en place d'un schéma de structure communal
Élaboration d'un règlement  communal d'urbanisme
 
La commune de Silly vous informe !
 
Accédez ici aux documents établis par le bureau d'études ICEDD.
Un mot de passe sera demandé pour télécharger les documents. Vous pouvez me le demander par e-mail si vous habitez Silly.
Cliquez ensuite sur télécharger dans la page qui s'est ouverte.
Les cartes et le diagnostic ne sont pas à l'abri d'erreurs éventuelles, aussi n'hésitez pas à nous faire de vos remarques.
 

16:25 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/02/2010

Buizingen, et après ?

"Perte d'argent, perte légère ; perte d'honneur, grosse perte ; perte de courage, perte irréparable" [Goethe]

Dans le texte :

Gut verloren etwas verloren!
Mußt rasch dich besinnen
Und neues gewinnen.
Ehre verloren viel verloren!
Mußt Ruhm gewinnen,
Da werden die Leute sich anders besinnen.
Mut verloren alles verloren!
Da wär es besser, nicht geboren.

 

Aurons-nous le courage politique d'abondonner les projets pharaonniques (et donc assurant une bonne visibilité médiatique) au profit de la sécurisation des infrastructures ferroviaires et du matériel roulant ? À quoi bon avoir une gare luxueuse si certains voyageurs risquent de ne jamais y parvenir ?

10:40 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2010

Meilleurs voeux pour l'an neuf...

ou plutôt pour l'an 10 du 3e millénaire !


Je vous adresse à tous mes meilleurs voeux de bonheur et de santé !

 

Je souhaite aussi un peu plus de force et de vigueur pour ce blog que j'ai un peu délaissé ces derniers temps.

 

Rendez-vous à Soignies pour la cérémonie des voeux de la fédération PS l'arrondissement de Soignies : http://www.ps.be/Source/EventContent.aspx?ParentID=341&MenID=21270&EntID=1

14:58 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/06/2009

La loi du plus fort est rarement la meilleure !

Alors que notre échevine socialiste Lucienne Schoeling s'est vue contrainte, pour raison médicale, de mettre fin à son mandat, la faction libérale de la majorité de cartel PS-MR a imposé son remplacement au sein du collège par une conseillère communale MR. Et ceci malgré un accord écrit et signé (Christian Leclercq, Hector Yernault, Brigitte Rolet, Claude Swinnen) qui prévoyait une répartition équilibrée des postes : 3 MR + 3 PS.

Voici l'allocution que j'ai prononcée au conseil communal de ce mercredi 24 juin :

Il va sans dire que la proposition sur laquelle il faut délibérer ce soir et qui n’est proposée que par une faction de la majorité nous pose un problème. Et c’est un euphémisme.
Avant d’exposer nos arguments, nous tenons à préciser clairement et fermement qu’il ne s’agit nullement d’une question de personnes, mais bel et bien d’une question de principe. La situation a été largement débattue non seulement au sein du groupe des élus socialistes, mais aussi au sein de l’assemblée générale qui rassemble tous les affiliés de l’union socialiste communale de Silly. C’est donc bien la position commune de nos instances que je défends ce soir. Cette position a été adoptée à l’unanimité, moins une seule voix, ce 13 juin dernier.
Au cours des dernières semaines, beaucoup ont parlé d’éthique, de bonne gouvernance, de déontologie. Il faut croire que ces bonnes paroles se sont arrêtées aux frontières de Silly.
Depuis 1976, 33 ans, le PS et le MR ont scellé leur destin au cours de six pactes de majorité. Le dernier né, âgé de même pas 3 ans, vient d’être mis à mal par le partenaire libéral. L’accord conclu entre les deux partis et signé notamment par le bourgmestre Christian Leclercq, le 1er échevin Hector Yernault et la présidente de la section locale Brigitte Rolet prévoit une répartition équilibrée des postes au collège communal : 3 pour le MR et 3 pour le PS. Le remplacement d’une échevine PS par une conseillère MR rompt évidemment cet équilibre entre les deux partenaires. Jamais, au cours des négociations, le MR n’a demandé une clause prévoyant une répartition en fonction des voix de préférence. Il n’y a donc aucune raison, aujourd’hui, de changer les règles du jeu en cours de partie. Quand on commence un match de foot, on n’entame pas la deuxième mi-temps en jouant au rugby.
Ce qu’il est important de rappeler, c’est que le PS est un partenaire loyal dont le groupe a toujours voté à l’unanimité les propositions de la majorité PS-MR. Par ailleurs, nous avons toujours défendu les dossiers de Silly auprès des instances supérieures quelle que soit la couleur de l’échevin en charge du dossier ou de la couleur de l’asbl demandant des subsides.

Bien évidemment, nous sommes déçus. Bien sûr, nous aurions aimé que notre partenaire, depuis 33 ans maintenant, se rallie à une des propositions alternatives que nous avions faites. Bien entendu, notre confiance est mise à rude épreuve. Mais ce qui nous rend surtout perplexe, c’est la valeur à accorder à la signature des représentants du MR. Nous espérons qu’elle n’est pas apposée avec la même désinvolture sur les documents officiels communaux. C’est une image déplorable des politiciens qui nous est donnée là. La démocratie n’y trouvera pas son compte.
Avant de terminer mon intervention, je tiens à signaler que non seulement les conseillers communaux PS, mais je pense l’ensemble des silliens, sont extrêmement déçus – et c’est peu dire – de l’attitude du parti libéral qui trahit un accord écrit et signé. Mais s’il y en a un qui aurait été terriblement désappointé aujourd’hui, c’est celui, Christian, qui t’a laissé sa place de maïeur en 1999, je veux parler de feu Henri Schoeling, notre ancien bourgmestre socialiste.
Pour conclure, le groupe PS souhaite adresser un message à la population sillienne. Alors que l’honnêteté et la probité sont des qualités essentielles que nous essayons d’inculquer à nos enfants, le groupe libéral vient de se décrédibiliser de manière flagrante, et en particulier les signataires de l’accord qui siègent parmi nous ce soir. Mais quoiqu’il en soit, les conseillers communaux PS continueront à travailler dans l’intérêt général de notre commune. Comme hier, le PS de Silly est et restera un parti loyal et… fréquentable !
Afin de respecter nos engagements et ne pas renier notre parole, je voterai donc contre cette proposition. Que tous ceux qui estiment cela juste et équitable me suivent.
Merci de votre attention.



Les conseillers Rasneur (CDH) et Blondiau (Ecolo) prennent aussi la parole ainsi que l'échevine Christiane Moerman.
Ecolo a courageusement fustigé l'attitude du MR tandis que le CDH a usé sa pommade et sa brosse à reluire auprès du MR dont il semble, de toute évidence, approuver l'attitude déloyale.

Résultats des courses (18 présents au conseil communal) :
14 pour : 8 MR + 5 CDH + 1 futur ex-PS
4 contre : 3 PS et 1 Ecolo

Quand on est confronté à ce genre de comportement, il faut avoir les reins solides pour ne pas être dégoûté de la politique !

Il faut quand même aussi préciser que le PS de Silly affiche un bilan très positif de ses actions et qu'il n'est entâché d'aucune "affaire" !

07:58 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2009

Très beau clip !

08:31 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2009

Eclaireur 11

Le bulletin d'informations du PS de Silly vient d'être bouclé et partira chez l'imprimeur dès demain matin.

Surveille bien ta boîte aux lettre : il ne devrait pas tarder !

22:02 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/05/2009

Red Radio

Je voulais vous faire partager la musique plutôt sympa que l'on peut écouter sur la "Red Radio". J'ai donc ajouté le widget dans la colonne droite qui borde ce message.


À écouter sans modération et d'un simple clic !

 

12:18 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2009

Yeeeessss

J'ai récupéré l'accès à mon blog ! Youpie !!!! Cool

Merci RD pour ton coup de pouce !

Voilà qui va m'obliger à poster régulièrement...

 

16:55 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2008

Silly dit non aux "Mosquitos"

 

Vous avez probablement entendu parlé de ces appareils "antijeunes" appelés Mosquitos. Ils émettent des sons ou plutôt des infrasons, c.-à-d. des sons ultra-aigus que seules des oreilles jeunes peuvent percevoir. Cet outil de discrimination est utilisé, en Angleterre notamment, pour éviter que des jeunes ne fréquentent certains endroits. Cela vise bien entendu les ados, mais les oreilles des jeunes enfants et des nourrissons ne sont pas épargnées !

Le dernier conseil communal de Silly a décidé, sur ma proposition, d'intedire l'utilisation et la commercialisation d'appareils de type Mosquito sur son territoire.

À votre disposition pour plus d'infos.

Une pétition est disponible en ligne : www.trianglerouge.be/mosquito et un groupe existe sur FaceBook : http://www.facebook.com/group.php?gid=9912674403

 

09:40 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mosquito, silly, infos communales |  Facebook |

16/06/2008

Overijse et emploi des langues : pétition

"La commune d’Overijse lance un appel à la délation demandant à la population locale de s’adresser à un « bureau des plaintes » pour signaler les communications (publicités, folders ou autres avis) faites dans d’autres langues que le néerlandais, qui auraient été affichées notamment chez des commerçants !
Créer un bureau d’accueil pour recueillir les plaintes des habitants qui constatent des communications (commerciales ou autres) dans une autre langue que le néerlandais sur le territoire de la commune est un acte abject qui rappelle une époque sombre de notre pays.
De quel droit les autorités flamandes pourraient-elles sanctionner d’honnêtes commerçants ? L’article 30 de la Constitution est clair : l’emploi des langues reste parfaitement libre entre une entreprise et sa clientèle sur le plan des relations commerciales !
Soit le Flandre ne vit pas en Europe où l’échange multiculturel est le maître mot, soit la politique de la Flandre est dictée par les partis nationalistes tels que le Vlaamse Belang ou la NV-A ?
Demain, les touristes d’un jour, les vacanciers francophones ou européens devront-ils passer un examen linguistique, du style SELOR, lorsqu’ils iront dépenser leurs sous à la « VLAAMSE KUST» ?

CONTRE l’appel à la délation lancé par la commune d’Overijse

07:53 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/06/2008

La Wallonie, une Région en avance sur son image

La Wallonie, une Région en avance sur son image

Marc De Saint Moulin, Bourgmestre de Soignies,
Jean-Marie Degauque, Bourgmestre de Lessines et
Jacques Gobert, Bourgmestre de La Louvière
ont l'honneur d'inviter
Rudy DEMOTTE
Ministre-président de la Région wallonne et de la Communauté française
à une conférence-débat : 
La Wallonie, une Région en avance sur son image
Le jeudi 12 juin 2008 à 19h45
à la Maison du Peuple de Naast (Place de Naast)

08:23 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : demotte |  Facebook |

25/05/2008

Dernière conférence du cycle "Belgique de demain"

Pour ceux qui ont raté les 2 premières conférences du cycle "Belgique de demain" organisé par PAC Silly, il n'est pas trop tard pour assister à la dernière conférence du cycle. Les 2 premières rencontres étaient un peu plus "polémiques" : José Fontaine nous a présenté ses convictions régionalistes, voire autonomistes tandis que Francis Delmotte nous a présenté avec moult exemples et citations un avenir républicain.

Notre 3e intervenant, Christian Cannuyer, a un point de vue plus consensuel et dans l'air du temps : monarchie et unité de la Belgique.

 Rendez-vous jeudi 29 mai à 2 h à la Maison de Normandie, place communale 22 à Silly.

15:03 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/05/2008

Conférences : la Belgique de demain

invit coul BR2

17:01 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2008

Théâtre


Je voudrais vous annoncer aujourd'hui un événement qui se déroulera le 16 mai prochain à l'Athénée Provincial de La Louvière.

Il s'agit d'une pièce de théâtre de Jean-Pierre Dopagne, intitulée L'enseigneur.
enseigneur3 Deux acteurs se partageront la scène : M. Georges Vancampenhout et M. Francis Delmotte. Si vous êtes sillien, vous connaissez certainement déjà France Delmotte (notre "Ségolène Royal", comme l'avait qualifiée le journaliste de la Nouvelle Gazette) qui a été conseillère communale pendant de nombreuses années. Francis est son frérot.

Infos pratiques : mercredi 14 - vendredi 16 mai  à 20h

PAF : 4 eur (en prévente) - 5 eur (sur place)

Réservations : 02 649 31 64

Venez nombreux !

09:04 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sois Belge et tais-toi !

C'est de nouveau à Ath que notre petite famille accompagnée d'amis a assisté avec toujours autant de plaisir à l'épisode 2008 de la saga "Sois Belge et tais-toi".

Le fil du spectacle tourne autour de la constitution d'un nouveau gouvernement (évidemment, l'orange bleue a mis bien du temps pour se rendre compte que la voie était sans issue...).

Comme les autres millésimes, le spectacle est toujours aussi dynamique et aussi... drôle (c'est bien pour cela qu'on va le voir, non ?). Bien sûr, le rire est parfois plus discret quand des politiciens de ma couleur sont raillés, et on se dit "ils y vont quand même un peu fort". L'important est toujours de ne pas se prendre au sérieux et d'accepter la critique ! Mais je ne vous cacherai pas que j'étais mort de rire quand Baudouin Rémy a imité Sarkozy !

Juste une petite question à la Compagnie Victor :  quand verrons-nous le camarade Rudy Demotte "croqué" par votre équipe ? Plusieurs acteurs ont d'ailleurs déjà la coupe de cheveux ad hoc. Sourire

J'étais assis juste derrière lui ce dimanche 12, mais je ne vous dirais pas quel personnage PS l'a fait rire le plus (indice : il n'y avait plus Anne-Marie Lizin dans l'épisode 2008, elle aurait certainement remporté la palme avec son apparition dans l'épisode 2007.) 

Il n'y a plus qu'à attendre la sortie du DVD, et cela avec d'autant plus d'impatience que la captation s'est faite au Palace à Ath.

12/04/2008

J V aux J O ?

C'est probablement ce que doivent se demander pas mal de dirigeants à l'heure actuelle...

Alors qu'une non-paticipation de nos athlètes m'apparaitrait comme totalement déplacée et injustifiée, je m'interroge sur la possibilité pour les "officiels" à ne pas être présent à la cérémonie d'ouverture.

Devons-nous tout accepter au nom de la loi du marché et de l'émergence rapide de la Chine ? De nombreux jeux ont été boycottés par les eux et par les autres au cours des dernières décennies. Il n'est pas question de celà ici : ce serait une punition insupportable et injuste pour tous les sportifs qui ont fait de grands efforts en vue d'être qualifiés.

Évidemment, le dialogue est à privilégier, mais comment délivrer notre message au peuple chinois alors que tout ce qui peut nuire un tant soit peu à la ligne de conduite des dirigeants est immédiatement censuré. Aucun direct TV n'est d'ailleurs assuré puisque la retransmission d'une dizaine de secondes environ pour permettre une coupure en souplesse et quasi-inaperçue !

Mais ce qui m'a poussé à ce petit billet d'humeur, c'est aussi une photo que j'ai reçue d'une amie (merci, Brigitte !) et qui montre des policiers chinois portant des tuniques de moines tibétains. La légende dit que c'est pour infiltrer les manifestants pacifistes et y jouer les "trouble-fêtes". Je suis d'un naturel prudent avec ce qui circule sur internet, mais j'ai trouvé la photo à ce point saisissante et crédible que j'ai décidé de vous la montrer. 

photo police chinoise tibet

07:40 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/04/2008

Rencontre citoyenne

Le PS de Silly organise une rencontre citoyenne sur les thèmes de la petite enfance, de l'enseignement maternel et primaire, de la jeunesse et des sports.

Vous y êtes tous cordialement invités (il ne faut pas être membre pour assister à une telle rencontre). Elle se déroulera à Hellebecq le 11 avril à 19h30.

 Adresse du jour :

Les Jardins d'Hellebecq, Grand Chemin 60 à 7830 Hellebecq

pupitre

08:07 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/03/2008

Printemps Musical

Ce soir, c'est le concert d'ouveture du Printemps Musical.

Pour la 10e édition de cette biennale qui ouvre les portes des beaux châteaux de notre entité, les petits plats ont été mis dans les grands !

C'est un programme de choix qui attend les mélomanes cette année.

Vous trouverez toutes les infos sur www.printempsmusicalsilly.be

11:49 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/03/2008

Installation de la CCATM


Après un long processus d'approbation par la Région Wallone, les nouveaux membres de la CCATM désignés par le conseil communal ont tenu leur première réunion ce mardi 25 mars.

plan de secteur 03_38_3 BR

La CCATM, c'est la Commission Consultative d'Aménagement du Territoire et de la Mobilité.

Sa composition : un quart de représentants politiques (majorité et opposition) et trois quarts de citoyens ayant répondu à l'appel lancé par voie de presse. Cela fait un total de 12 membres effectifs et 12 membres suppléants, auquel s'ajoute la présidence. Dans le cas de communes ou de villes plus peuplées (>20 000 habitants), la CCATM se compose de 16 membres.

Son rôle : remettre un avis dans tous les cas prévus par la législation wallonne et dans les cas soumis par le Collège Communal. A titre d'exemple, il peut s'agir d'avis sur le projet de schéma de structure, les rapports urbanistiques et environnementaux, la mise en oeuvre de zone d'aménagement communal concerté, le réglement communal d'urbanisme, permis de lotir,...

10:13 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/01/2008

 


PS-080120-Artisans du Progrès-mika-web-320×240
envoyé par maxence_cupper


Et si en 2008, vous deveniez “Artisan du Progrès”?

En politique, c’est ceux qui critiquent le plus qui proposent le moins. Alors choisissez le parti de la créativité !

20:04 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Limitation des mandats de bourgmestre

Le blog de Destexhe signale approuver "la proposition d'Armand de Decker de limiter dans le temps (un seul renouvellement), le mandat du bougmestre : une pratique fréquente dans les vraies démocraties "

Nonobstant, le fait que cette phrase sous-entende que nous ne vivons en Belgique que dans une "fausse" démocratie, cette proposition peut sembler intéressante, mais elle me pose question à trois niveaux.

Premièrement, pour peu que l'élu ait des projets ambitieux (tels que la mise en place d'infrastructure : hall de sports, centre culturel,...), le temps d'étudier le projet, faire les appels d'offre pour l'auteur de projet, acheter/ exproprier les terrains, appel d'offre pour l'entreprise de construction, subsidiation, construction, finition,... et inauguration juste à la fin de la 2e mandature !

Deuxièmement, ceci réduit fortement l'horizon politique du mandataire : 12 ans, c'est bien court. Qui se lancera encore dans des analyses et des projets à long terme pour sa commune ? On sait que cet horizon éloigné est particulièrement important quand il s'agit d'environnement, d'urbanisme et d'aménagement du territoire, notamment.

Pour terminer, voici ma troisième interrogation. Imaginons un collège communal d'où émerge clairement un homme compétent et apprécié de ces élus. Que se passe-t-il après 2 mandats ? Un nouveau bourgmestre moins compétent et moins populaire prend sa place ? On prône la bonne gouvernance et la formation des mandataires et l'on "vire" un bon ou un très bon pour le remplacer par un moins bon, voire un mauvais ? Et l'ancien bourgmestre reste-t-il dans le collège ? Quitte à toujours tirer les ficelles ? Cette proposition ne serait qu'un "marché de dupes".
Autre question : l'ancien bourgmestre peut-il se représenter sur les listes ? On ne lâche pas un "faiseur de voix" aussi facilement, n'est-ce pas ? Surtout dans les partis où l'on raccole du "people" juste avant les élections...

En conclusion, je ne suis pas contre le renouvellement des édiles, mais je pense qu'il faut être attentif aux effets secondaires d'une telle mesure !

11:06 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/01/2008

Edito de Marianne : Sarko, fou de dieu

Chers Lecteurs,

 Je ne résiste pas à vous livrer ci-dessous l'excellent édito de Hervé Nathan, publié ce 15 janvier 2008 (http://www.marianne2.fr/Sarkozy,-fou-de-Dieu_a82935.html).

A+ et bonne lecture

Pascal

 

Sarkozy, fou de Dieu

Par Hervé Nathan, rédacteur en chef à Marianne. A Ryad, le président de la République réitère ses bondieuseries et englobe l'Arabie saoudite dans sa « politique de civilisation ». Un comble !


 


Il faut surveiller Nicolas Sarkozy lorsqu'il voyage. Notre président de la République, hors des frontières peut se révéler un missionnaire passionné du Christ, comme lors de sa visite papale. En ballade en terre arabe, Nicolas Sarkozy transforme en zélote forcené de l'Islam. On l'avait remarqué lors de son déplacement en Algérie (lire la chronique du 13 décembre 2007 , « l'atome et le Coran »). Il récidive cette fois-ci en Arabie saoudite, où il a célébré, devant le Conseil consultatif du royaume « le Dieu unique des religions du Livre. Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le cœur de chaque homme. Dieu qui n'asservit pas l'homme mais qui le libère. Dieu qui est le rempart contre l'orgueil démesuré et la folie des hommes. Dieu qui par-delà toutes les différences ne cesse de délivrer à tous les hommes un message d'humilité et d'amour, un message de paix et de fraternité, un message de tolérance et de respect.» D'où l'on peut conclure que le président de la France est plus proche de Sainte Thérèse d'Avila que de Jules Ferry. D'ailleurs, si on le suit, la laïcité est chose à relativiser: « J'ai le devoir de faire en sorte que chacun, qu'il soit juif, catholique, protestant, musulman, athée, franc-maçon ou rationaliste, se sente heureux de vivre en France, se sente libre, se sente respecté dans ses convictions, dans ses valeurs, dans ses origines. Mais j'ai le devoir aussi de préserver l'héritage d'une longue histoire, d'une culture, et, j'ose le mot, d'une civilisation. Et je ne connais pas de pays dont l'héritage, dont la culture, dont la civilisation, n'aient pas de racines religieuses. » Autrement dit: on a le droit, en France, de penser ce que l'on veut, mais la religion a un droit d'aînesse !

Le Président encense le féodalisme
Comme chez notre chanoine honoraire rien n'est tout à fait gratuit, même l'amour de Dieu, cette déclaration a une fonction : nous faire croire que la France et l'Arabie Saoudite partagent bien davantage que des intérêts bien compris et réciproque. Après tout, le but réel du voyage présidentiel n'est-il pas de vendre des canons et des centrales nucléaires, de négocier l'entrée de fonds souverain saoudien dans les plus grandes entreprises françaises, et de s'entendre sur le sort du Liban et de la Syrie ?
Non, nous hurle Sarkozy depuis Riyad : « La France et l'Arabie saoudite partagent les mêmes objectifs d'une politique de civilisation »…. Oui, vous avez bien lu : Nicolas Sarkozy englobe, dans ce concept « rapté » à Edgar Morin, le royaume saoudite, tenu par une famille de féodaux qui se refilent la couronne à la manière des Francs sous Mérovée, adeptes et soutiens du wahhabisme, une doctrine obscurantiste, appliquent la chariah et ses peines barbares, et exclut toute autre religion que l'Islam du pays au motif qu'ils contiennent les lieux saints, etc.
Comme la situation du royaume est bien connue, notre voyageur fait l'éloge de l'ouverture du roi Abdallah, qui a permis, rendez-vous compte, à six femmes de siéger au Conseil consultatif, qui comme son nom l'indique n'a aucun pouvoir !

Ridicule
Les discours à vocation religieuse de notre président-chanoine ont quelque chose de ridicule : celui du Latran additionnait les clichés éculés, qui ne s'enseignent même plus dans les cours de catéchisme, comme « la France, fille aînée de l'Eglise » depuis Clovis. Dans son discours, on apprit ainsi l'admiration du pêcheur Nicolas pour la chasteté des clercs catholiques. Un hommage du vice à la vertu, en présence de Jean-Marie Bigard (qui s'y connaît) et de son – hypothétique - future belle-mère, c'est un comble ! Il en conclut alors que le prêtre était définitivement supérieur à l'instituteur dans l'échelle des valeurs, sans doute parce que l'un dompte la chair (ou tente de le faire) et pas l'autre. Le discours de Riyad n'a pas dérogé : « le grand élan de piété, de foi, qui allait tout emporter sur son passage » et autres « salut (…) à toute la communauté des croyants », émaillent le texte. Sarkozy est un nouveau riche, sa religion sent aussi le neuf !
On peut s'amuser d'un tel fatras de lieux communs, dans un pays qui a fourni parmi les plus subtils théologiens du christianisme. Mais la révérence avec laquelle la presse française minimise, ou pire, s'abstient d'en rendre compte est consternante. Comme si la parole de Nicolas Sarkozy atteignait au sacré. Ite missa est.

11:35 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/12/2007

Bon vent au gouvernement

Après 6 mois de "pédalage dans la semoul", voici enfin un gouvernement pour diriger notre pays et faire avancer le schmilblic ! J'ai donc enlevé le compteur qui affichaient 192 jours sans gouvernement...

Mon souhait est maintenant que le jeu des attaques personnelles ou particratiques cesse et que chacun apporte ses compétences pour prendre des décisions en faveur de nos concitoyens, non seulement au quotidien mais également sur le moyen et le long terme.

Mais restons néanmoins vigilant car même si un gouvernement est formé, il reste plein de hérissons sur la table !

Bon courage aux équipes qui se mettront en place sous peu ! (On attend les noms avec impatience!)

 

 

08:13 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/12/2007

Sur le site du PS

L'équipe Comm' du boulevard de l'Empereur a lancé une nouvelle rubrique intitulée "Votre Commune au Quotidien". C'est dans ce cadre qu'elle m'a contacté pour y faire part de ma jeune expérience de conseiller communal.

Tous les détails sont disponibles ici :

http://www.ps.be/extras/communeauquotidien/pascaltielemans/

 

15:31 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/11/2007

Un moment de critique littéraire

Cher Lecteur,

Une fois n'est pas coutume, je vous propose un billet littéraire de mon cher ami Francis Delmotte qui a - quel courage ! - analysé le dernier livre de Patrick Roegiers.

Humour décapant...  Sujets sensibles s'abstenir  ;-)

PATRICK  ROEGIERS  ou  LE  CALEMBOUR COURTISAN
 
Pari osé ? Pari gagné ! En consacrant un livre à La Spectaculaire histoire des Rois des Belges (1), Patrick Roegiers entendait égaler ou surpasser Jo Gérard dans la flagornerie dynastique et la génuflexion monarchique. En multipliant  les calembours et les jeux de mots les plus affligeants, il voulait renvoyer L’Almanach Vermot au rayon des souvenirs ringards de nos aïeux. Pari tenu !
Le premier de ces deux défis était d’autant plus ardu à relever que tout le battage médiatique orchestré autour du livre tendait à suggérer la publication d’un joyau insolent, iconoclaste, décalé ! 
En fait d’insolence, le lecteur a droit, certes, à quelques révélations ( ?) qui se voudraient croustillantes – ah ! la fameuse nuit d’amour présumée de Baudouin et Lilian Baels dans un train-couchette en novembre 1952 ! – sur les insatiables appétits sexuels des Saxe-Cobourg … mais ce n’est pas parce qu’on a souvent un œil en forme de trou de serrure qu’on peut s’attribuer à bon compte les palmes de l’audace subversive.
 
Bien au contraire, le livre de Roegiers est tissé des innombrables clichés rassurants et hypnotiques qu’on nous a vissés dans les neurones dès l’école primaire, démagogie et chauvinisme en prime. Exemples. « Albert I er (…) croit au goût de l’effort, à l’énergie, à la ténacité , toutes qualités intrinsèquement belges » (p. 152) ; pendant sa prestation de serment, son fils « Léopold ne quitte pas des yeux son père qu’il admire d’une brûlante ardeur » (p. 151). « Le crachin belge typique » (p. 67) est évidemment de la partie, et vous pensez bien que Léopold II est « un génie incompris » (p. 121). Face à des « campagnes odieuses » et des « calomnies insultantes » (p. 213), son fils Léopold III, certes « très condescendant » (p. 215) fait preuve – qui en douterait ? – de « dignité revêche » (p. 235). Vous pensiez à son propos que l’entourage royal , très « Ordre Nouveau » dès les années 30, expliquait en partie cette « Belgique docile » vis-à-vis de l’occupant que vient de fustiger un groupe pluraliste d’éminents historiens ? Vous n’aviez donc rien compris ! Il vous semble que l’entreprise congolaise fut aussi, parfois, prodigieusement criminelle ? Cachez votre sottise : les colons multiplient « les exploits » (p. 97) et les critiques contre le souverain sont le fait de « politicards ballots » (p. 100). Il s’agit d’ailleurs, nous n’en aviez pas douté, de « délires et fantasmes anticolonialistes «  (p. 114), évidemment « orchestrés par l’étranger » (p. 113).                        
C’est ce qui est le plus écœurant dans l’épopée belgicaine à la sauce Roegiers : l’himalayesque  et récurrent mépris aristocratique de l’écrivain et de ses idoles couronnées envers la plèbe belge et ses élus. Le peuple belge ? « (…) plus versé par nature sur l’arrosage de son lopin rikiki que sur d’illusoires visées cosmopolites » (p. 111) ! Nos aïeux ? « des indigènes pleurards et ronchonneurs » (p. 108) ! Notre petite terre d’héroïsme et de cyclisme ? « une contrée immature accoutumée à penser peu » ( p. 117) ! Par contraste violent avec le superbe génie incompris de nos souverains prestigieux, nous sommes bien peu de chose. Un mot peut nous résumer : « la POPULACE » (p. 121) ! Saga familiale pour saga familiale : comme je suis fier et heureux que mes grands-pères, prenant tous les risques, aient fait partie de cette POPULACE et hurlé : « A bas la Cobourgeoisie ! »  …
Il faut dire que les ouvriers militants sont les grands absents de ce livre. Exemple : à quoi et qui est due la prodigieuse prospérité de la Belgique à la fin du 19 ème siècle ? « A la qualité de ses ingénieurs et de ses machines » (p.119) ! Qu’a-t-elle pour conséquence ? La paix sociale !!! Les émeutes de Roux et de Jumet, le Grand Complot de La Louvière, les grèves sanglantes du Borinage et du Centre, Defuisseaux et Le Catéchisme du Peuple : Roegiers, comme ses monarques chéris sans doute, n’en soupçonne même pas l’existence.                        
Actualité de l’Orange Bleue oblige, l’auteur se répand dans tous les studios depuis la sortie du livre et assure la promo du bouquin tout en adressant une prière fervente au roi : poser un geste fracassant . Un lecteur du « Soir » (2), moins lyrique mais plus citoyen, lui réplique : « un referendum et une léopoldienne prise du pouvoir par le roi ? Génial ! Et avec l’armée peut-être ? ». Alimenter le poujadisme antiparlementaire du Café du Commerce de cette indigente façon est en effet désolant. Roegiers devrait être moins ingrat vis-à-vis de nos élus : d’Elio Di Rupo (Sa Majeste le Roi) à l’inénarrable Armand Dedecker (Le roi est admirable !), on ne peut pas dire qu’ils nourrissent l’élan républicain. 
                       
Enlisé sans doute dans la médiocrité artistique de ses héros, Roegiers, autrefois remarquable écrivain (3), multiplie les prouesses stylistiques foireuses. « Le calembour est la fiente de l’esprit qui vole » (Hugo) ? C’est « l’esprit de ceux qui n’en ont pas «  (Voltaire) ? Il n’en a cure ! Quelques joyaux pour terminer, parmi des centaines : un « valet de pied à bicyclette » (p. 73), un « piètre cavalier cavaleur » (p. 81), « les journaux (…) le mouchent (Ah ! ce nez !) (…) (p. 101), un « mineur charbonneux » (p. 182), « Elisabeth, claustrophobe, déteste les ascenseurs alors qu’Albert prise les ascensions » (p. 201) ; « les femmes n’ont plus de bas nylon et se teintent les mollets avec du marc de café : ça leur fait une belle jambe » (p. 247), « Paola, ravissante et fraîche comme les nouvelles » (p. 391).                         
Et toujours à propos de la reine actuelle, ce pur bijou : « Le conte de fées s’achève en eau de boudin (que Paola déteste tant !) » (p. 398) . Sublime, non ? Enfoncés, Racine et Proust !  
 
Francis DELMOTTE   
 
(1)    Edition Perrin, Paris, 2007, 437 pages, 24,95 €
(2)    P. R. Mélon, Courrier des lecteurs
(3)    Cf. les superbes romans que sont L’Horloge universelle ou Le Cousin de Fragonard                               

11:11 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/11/2007

Week-end philanthropique : viendez nombreux

affiche Valérie

12:00 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/10/2007

Quel drapeau sur mon blog ?

J'ai longtemps hésité à placer le drapeau belge (très tendance chez les francophones) ou le drapeau wallon (un peu "has been" sur le plan politique).

Mais faut-il vraiment choisir ? Les deux ne sont pas inconciliables, que je sache. Ce choix difficile n'est pas sans me rappeler le film Le choix de Sophie (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=2362.html), toute proportion gardée évidemment.

Le drapeau belge, parce ce que c'est le pays qui m'a vu naître (je n'ai pas osé utiliser le mot "nation"). C'est son histoire et sa géographie que j'ai apprises à l'école. C'est son drapeau que je saluais au service militaire (nul n'est parfait...). Bref, l'éducation a fait son oeuvre... C'est une partie d'explication. L'autre volet porte sur la profonde imbrication des familles (Tielemans, c'est pas vraiment wallon comme nom, même s'il faudrait certainement à la 4e ou 5e génération pour retrouver des ancêtres flamands) mais aussi sur la "perméabilité" culturelle où des mots expressions sont utilisés par la communauté voisine (volle gas, tringuaille,...). Sans oublier que les icônes que nous admirons le sont souvent sans entrave communautaire (Merckx, Brel, Henin, Clijsters,...).

Le drapeau wallon, c'est parce que j'y suis attaché, c'est mon identité. C'est le coq restant fier et combatif devant les véléités flamandes. C'est le roseau qui plie mais ne se rompt pas. C'est ce dialecte que j'ai entendu quand j'étais jeune et qui m'émeut toujours autant quand j'entends ou relis les textes du défunt Bob Deschamp. Identité diffuse car non structurée. Cette appartenance wallone, je ne l'ai finalement "découverte" et cultivée qu'à l'université via les cercles régionaux forts actifs.

Voilà pourquoi vous trouvez sur mon blog ces deux emblèmes différents mais présentant toutefois deux couleurs en commun : positivons !

 

12:21 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/10/2007

Cap maintenu à la Fédération de Soignies

Suite aux élections internes de ce samedi, les affiliés de la Fédération de Soignies ont reconduit l'équipe dirigeante dans ses fonctions.

Nous avons donc au Comité Fédéral :

Présidence : Olga Zrihen

Vice-Présidence : Fabienne Capot et Jean-Marie Degauque

Notre représentante au bureau national du PS sera Colette Burgeon.

Bon boulot et félicitations aussi aux autres candidats qui n'ont pas été élus !

Mais, hormis ces résultats "bruts", il serait peut-être bon de rappeler ce qu'est le comité fédéral ?

Le Parti Socialiste est un parti particulièrement bien structuré où chaque rouage compte et a sa place pour un fonctionnement souple et harmonieux de chacune des composantes du Parti.

Pour commencer, le comité est une instance fédérale. Ici, le mot "fédéral" signifie qu'il s'agit d'une Fédération (14 fédérations composent le PS). En général, une fédération exerce ses compétences sur le territoire d'un arrondissement, en l'occurence celui de Soignies (NB : pour rappel, le chef-lieu d'arrondissement est bien Soignies et pas La Louvière, la "fédération du Centre" - terme que l'on entend et que l'on lit parfois Perplexe même dans les hautes sphères socialistes - n'existe pas dans l'état actuel des choses).

Le terme fédéral ayant été expliqué, il convient maintenant de s'intéresser au terme "comité". En fait, le comité est l'instance intermédiaire entre le congrès fédéral (regroupe les délégués de toutes les sections, voire tous les affiliés, de la fédération) et, d'autre part, le bureau de la fédération qui regroupe les président, vice-présidents, secrétaire fédéraux, les membres du bureau national, les élus provinciaux et des niveaux supérieurs, les présidents d'USC (Union Socialiste Communale).

Par ordre croissant des échelons, on a donc le congrès fédéral, le comité fédéral, le bureau fédéral, puis juste au-dessus, le comité exécutif fédéral (président, vice-présidents et secrétaire fédéraux).

Voilà vous savez tout ou presque !Moqueur

 

 

17/08/2007

Ceci n'est plus une fiction

Ceci n'est plus une fiction : voilà ce que j'imagine comme sous-titre aux journaux télévisés de demain quand ils annonceront que le dialogue est définitivement rompu entre le nord et le sud du pays. Et lorsque l'on lit dans la presse les revendications de certains négociateurs flamands à la coalition "orange-bleue", on peut s'interroger sur la proximité d'un tel événement...

À suivre, comme on dit !

15:19 Écrit par Pascal dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |